EDITION : MUTATIONS DE LA NOTATION MUSICALE

Synopsis :(…) Grâce à ce vécu phonique, l’homme envisage un phénomène acoustique non plus seulement comme un ensemble de sons environnementaux, mais comme une succession de sonorités qui viendraient exprimer une émotion esthétique. Régulées par une hiérarchie, ces compositions s’inscrivent dans une science commune à la fois au compositeur, à l’interprète et à l’auditeur : le solfège. Le musicien va utiliser cette science pour noter ses intentions par le biais d’un geste pictural relevant d’une capacité d’assimilation simultanée de deux disciplines bien distinctes : l’audible et le visible. Cependant, l’apparition de nouvelles sonorités va encourager des mutations de la notation musicale, donc un changement de l’aspect de la partition. Un phénomène qui va à la fois enrichir le système solfégique déjà en place, mais aussi questionner sa capacité à exprimer une émotion à l’aide du système langagier qu’est le graphisme.”

Couverture © L / in  : interprétation graphique “Ever or not” John Roberts

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s